+7(499)344-03-03
Inscrivez-Vous à une consultation
Tout le site
Inscrivez-Vous à une consultation
Oganes Edouard Dilanyan MD, PhD
Chirurgien-urologue-oncologue
+7(499)344-03-03

Calculs rénaux

Dans cet article

Les calculs rénaux – c'est la manifestation principale de l'urolithiase qui est une maladie grave et à plusieurs facteurs. Il existe environ 200 causes de formation des calculs rénaux. Un traitement correct inclut non seulement un enlèvement d'un calcul rénal, mais aussi la précision et l'élimination de toute cause de sa formation.

Calculs rénaux chez les hommes et chez les femmes

Particularité: c’est une infection rénale dormante qui l’accompagne presque toujours. Souvent – une menace d’apparition de coliques rénales ou d’une pyélonéphrite purulente. Parfois – une dysfonction grave et une insuffisance rénale avec une indispensabilité d’une dialyse à vie ou d’une greffe du rein. Si l’on raconte à quelqu’un que 40% des patients subissant un traitement de dialyse chronique et attendant une greffe de rein pendant des années n'avaient, au début, que des «calculs rénaux», personne ne croira et même se mettra à se douter de l’adéquation du docteur qui ose le dire. Cependant, l’urolithiase pourrait malheureusement être accompagnée d'une insuffisance rénale chronique, surtout en cas de calculs grands et coralliformes dans les reins.

Calculs rénaux: traitement

image/svg+xml

Malheureusement, ce n'est qu'une opération d'extraction des calculs rénaux qui est très souvent le seul moyen de débarrasser le patient de tous les risques de l'urolithiase: coliques rénales, pyélonéphrite aiguë ou insuffisance rénale chronique.
Fragmentation des calculs rénaux par ultrasons, sans chirurgie – ou lithotripsie extracorporelle, c’est une méthode à laquelle on fait recours lors certains types de calculs rénaux.
Opération des calculs rénaux par laser – cette chirurgie est effectuée par l’urètre ou par une petite perforation sur le côté – sans incisions, de manière endoscopique. Elle a une efficacité plus grande que la fragmentation des calculs rénaux par ultrasons, ainsi que l’opération cavitaire.

D’habitude, on voit dans le cabinet de tout ancien urologue un stand: cent, voire plus, calculs rénaux ayant parfois des formes et des dimensions bizarres, des couleurs inimaginables. Il y en a même certains qui sont sciés et dont la beauté magnifique des cercles concentriques et des rhombes font retenir le souffle! Pourtant le ravissement qu'on éprouve se transforme vite en horreur: on se rend compte que tous ces calculs... on ne les a pris qu'après avoir effectué une grande taille et une transsection du rein.

Chaque calcul cache derrière lui une histoire d'une maladie grave ou d'une opération et, souvent, un rein qui ne fonctionne plus et qui a un aspect ratatiné. Il y a 30-40 ans, il n'existait pas de méthodes endoscopiques ou de chirurgies par laser et, à l'époque, tout patient souffrant des calculs rénaux était soumis à une opération cavitaire grave et pénible. Nous pouvons en voir les conséquences même à présent: cicatrices énormes, souvent – hernies post-opératoires incurables, reins avec un aspect ratatiné qui ne fonctionnent pas...

«Je n’effectuerai jamais de tailles aux personnes souffrant de lithiase, je le laisserai à ceux qui s’en occupent »
Version originale du serment d’Hippocrate

D’où les calculs rénaux proviennent-ils?

Apparition des calculs rénaux

Si l’on pose la question «D’où les calculs rénaux proviennent-ils?» à tout urologue, il sourira et se mettra ensuite à raconter, puis il se taira désespérément, et ce geste signifiera que c'est une très longue histoire... Si l'on consulte plusieurs histoires de maladie, on verra que tout cinquième patient a eu une ultrasonographie avec des «petits calculs rénaux» diagnostiqués. Tout septième habitant de la Russie a été hospitalisé au moins une fois dans sa vie pour se faire extraire un calcul rénal et se faire traiter les complications correspondantes. Tout septième. Environ la moitié de ces personnes ont de grands calculs rénaux provoquant une infection permanente, des douleurs chroniques et un accablement de la fonction du rein.

Calculs rénaux – ils témoignent toujours d’un endommagement de l’organisme, de ce système magnifique capable de lutter pour sa santé. La mauvaise qualité de l’eau qu’on boit, les maladies hormonales, les troubles du reflux urinaire et les infections – c’est la liste incomplète des causes de la formation des calculs rénaux

A quoi les calculs rénaux pourraient-ils aboutir?

… - Où étiez-Vous avant? – demande-je d’un air sombre, en regardant les résultats de la tomographie computérisée des reins. Le rein est pratiquement mort: pas de production d’urine, un flux sanguin minimal et… un calcul mesurant un centimètre, situé un peu plus bas que le rein, dans l’urètre, a entièrement bloqué le reflux urinaire. Et dans le rein même – un grand calcul mesurant environ 4cm.
- Eh… N’ayant plus de douleurs dans le rein, j’ai pensé que tout allait déjà bien.
Préhistoire. Ce patient avait eu, il y a un an et demi, des attaques de colique rénale. Il n’était pas venu consulter un urologue, en se contentant de méthodes populaires de traitement d’urolithiase: il a lu sur Internet quelque chose sur la dissolution des calculs rénaux par certains médicaments.
Résultat: les terminaisons nerveuses sont mortes, pas de douleurs, le rein est bloqué par un calcul incarné dans l’urètre depuis un an et demi, et l'on se pose une question préoccupante: «Pourrait-on sauver ce rein ou non…». 

«L’extraction de calculs rénaux – c’est la moitié de notre problème. La seconde partie – c’est le découvrement de la formation des calculs».
Fragment du discours sur les calculs rénaux

“Dissolution” des calculs rénaux

Réfléchissons: pourquoi distingue-t-on dans le monde entier une direction séparée dans l'urologie, concernant l'urolithiase. Voire, on crée des services fonctionnels complets, destinés au traitement de l'urolithiase? Pourquoi ne prescrit-on pas aux gens quelque médicament répandu dissolvant les calculs rénaux, afin d'en finir avec tous les problèmes des malades souffrant de calculs rénaux ou urétéraux? Pourquoi aurait-on besoin d'équipements coûteux de fragmentation des calculs rénaux et urétéraux par laser, d'endoscopes flexibles et fins afin d'avoir accès à l'urètre et au rein par les voies urinaires naturelles permettant d’enlever les calculs rénaux sans recourir à une chirurgie cavitaire?
Le problème de l'urolithiase c'est qu'il existe plus de 200 causes de formation des calculs rénaux qui, en pratique, se diffèrent tous les uns des autres par leur composition: ce n’est pas seulement une extraction des calculs rénaux, mais aussi la révélation de la cause de leur formation et le traitement de l’endommagement ayant causé cette formation de calculs, qui sont la mission d’un urologue compétent.
Aussi, dans la plupart des cas, ces «dissolvants de calculs» ne fonctionnent tout simplement pas. Plus précisément – ils ne fonctionnent presque jamais. Réfléchissez Vous-même: si quelque chose est capable de dissoudre les calculs, cela dissoudra, premièrement… le rein même.

 «La mission d’un urologue compétent – ce n’est pas seulement l’enlèvement des calculs dans les reins, mais c'est aussi la révélation et l’élimination de la cause de la formation de ces calculs rénaux».

Diagnostic des calculs rénaux

Les moyens contemporains de diagnostic de l’urolithiase offrent tout un nombre de méthodes. Très souvent, le patient ne comprend même pas pourquoi aurait-il besoin de tout cela. Un tas d’analyses, d’examens, un dosage assez sérieux d’irradiation – pourquoi?

Ultrasonographie du système urinaire

Un examen d’ultrasons des reins, de la vessie et de la prostate permet d’abord de révéler les calculs, ensuite – de répondre, de cette première approche, à la question sur les causes de leur formation dans les reins. Très souvent, l’ultrasonographie des reins – c’est le premier examen auquel on soumet un patient souffrant des calculs rénaux.

Analyse urinaire complète

Les calculs dans les reins – c’est un risque très élevé d’infections. Une analyse d’urine complète permet de révéler la présence d’une infection et de préciser le degré d’inflammation. Elle permet aussi de se faire une idée sur la composition du calcul rénal, car la présence de certains cristaux dans l’urine caractérise des types de calculs rénaux concrets.

Tomographie computérisée

A présent, une tomographie computérisée (CTscan) permet de répondre à plusieurs questions à la fois: quelle est la densité du calcul et pourrait-on le fragmenter à distance; dans quel état se trouvent les uretères et est-ce que les fragments de calculs pourraient sortir par les uretères; existe-t-il une anomalie dans le développement ou des contre-indications pour une opération par laser?

Analyse biochimique du sang

Plusieurs paramètres fournis par cette analyse permettent de juger des causes de la formation de calculs et de la perturbation dans le fonctionnement des reins. Par exemple, une augmentation du taux de l’acide urique pourrait témoigner de la goutte (podagre), et l’augmentation du taux de créatinine – du mauvais fonctionnement de filtration.

Encemencement urinaire

L’encemencement urinaire permet de révéler le type de l’agent pathogène de l’inflammation et sa sensibilité à certains antibiotiques. Grâce à cela, on a la possibilité de prescrire des médicaments antibactériens sans risquer d’endommager l’intestin ou d’autres flores importantes avec des antibiotiques forts, possédant un champ d’activité large.

Composition chimique du calcul

Cette analyse effectuée après l’enlèvement du calcul du rein a une signification décisive dans le diagnostic de la maladie qui a abouti à la formation du calcul. Dans la plupart des cas c’est cette analyse même qui permet d’exclure la probabilité de la formation des calculs.

«On reconnaît un grand chirurgien par une grande incision. Vous pouvez me considérer un petit chirurgien, mais donnez-moi un bon endoscope».
Fragment du discours d’un des fondateurs de la laparoscopie contemporaine

Urolithiase: traitement chez les hommes et chez les femmes

Selon la conception moderne du traitement de l'urolithiase suppose un recours à l'application le plus souvent de l'endoscopie, c'est-à-dire à une «chirurgie sans incisions», ce qui permet d'éviter les douleurs et de la période pénible post-opératoires. Dans la plupart des cas, le patient n'est hospitalisé que pour une période de 3-4 jours, au plus. Ensuite il peut reprendre sa vie habituelle. On pourrait dire que l'époque où une extraction d'un calcul rénal exigeait une incision énorme et des semaines entières d'hospitalisation est restée dans le passé lointain. Les stands avec ces mêmes calculs énormes ont aussi disparu: à présent on les fragmente par laser ou par ultrasons: et l'urologue ne peut en avoir qu'une poignée de sable, en souvenir.
Malheureusement, ce n’est pas dans tous les cas qu’on prescrit une lithotripsie extracorporelle, c'est-à-dire une fragmentation de calculs rénaux par le biais d'ondes de choc ultrasonores. Pourtant, c'est une méthode d'option que nous appliquons très souvent pour un nombre très grand de cas.
Les moyens actuels nous permettent aussi d'effectuer une analyse chimique de composition du calcul (soit de cette poignée de sable qui reste à l'urologue). En nous basant sur les données fournies par cette analyse, nous sommes en mesure d'élaborer un schéma strictement individuel d'alimentation et de changements du mode de vie pour chaque patient, ce qui permet au patient d'éviter la formation des calculs rénaux dans l'avenir.
C’est ce qu’on appelle un traitement compétent de patients souffrant des calculs rénaux: d’abord – une extraction du calcul rénal, ensuite – exclusion de la probabilité de la formation de nouveaux calculs. Dans le cas contraire, le patient devient un malade chronique, obligé de se faire hospitaliser tous les six mois dans l’objectif de se faire une fragmentation ou une chirurgie de calculs rénaux.

“…Et de nouveau, une fois de plus, les paroles de l’ancienne version du Serment d’Hippocrate sont justes: «Je n’effectuerai jamais de tailles aux personnes souffrant d’une lithiase»
O.E. Dilanyan, Docteur en médecine

Méthodes d'opérations d'enlèvement des calculs rénaux, fragmentation par ultrason et par laser, laparoscopie

Méthodes actuelles d’opérations des calculs rénaux. En réalité, on pourrait donner un seul nom à toutes les interventions en cas de calculs rénaux: «lithotripsie» – fragmentation du calcul. Le mot qui précède ce mot, ne fait que décrire le type d’accès chirurgical.

Lithotripsie extracorporelle

La lithotripsie extracorporelle des calculs: passant à travers les calculs, une onde ultrasonore qui les fragmente en très petits morceaux qui sortent de l’organisme par voie naturelle. Nous appliquons cette méthode en cas où nous sommes certains que les morceaux du calcul abandonneront les voies urinaires sans causer de problèmes.

Lithotripsie urétérale

On introduit un endoscope dans le rein par le biais des voies urinaires naturelles. Le chirurgien voit le calcul sur l’écran et approche la fibre laser: il n’en reste que de la poussière. Pas d’incision, pas de risque de perte de sang ou d’autres qui caractérisent la «grande chirurgie» tels que les cicatrices laides et le syndrome douloureux.

Fibrolithotripsie

Nous appliquons cette méthode en cas de plusieurs calculs rénaux. Le fibroscope permet de fragmenter les calculs par laser et de les enlever du bassinet et des calices par les voies urinaires naturelles. Le fibrourétroscope est aussi utilisé lors de la fragmentation des calculs coralliformes par laser.

Lithotripsie percutanée

Lors d’une lithotripsie percutanée on introduit l’endoscope dans le rein par une perforation de 5mm, on fragmente le calcul par laser et l’on sort les fragments du calcul. C’est le traumatisme minimal qui est l’avantage de cette méthode: l’absence de la nécessité d’effectuer une grande incision diminue la quantité des complications – pas de douleurs, pas de cicatrice laide, pas de risques d’inflammation ou de nécessité d’une longue période de réhabilitation.

Lithotripsie micro-percutanée

C’est une méthode innovatrice appliquée dans la plupart des pays européens. Il existe une seule différence entre cette méthode et une lithotripsie percutanée standard: la taille de la perforation, par laquelle on introduit l’endoscope dans le rein afin d’y fragmenter le calcul par laser, est toute petite, ne dépassant pas les 2mm. Presque tous les patients peuvent rentrer chez eux le jour suivant de cette opération et reprendre leur activité professionnelle un jour après, n’éprouvent aucun sentiment d’inconfort.

Lithotomie par laparoscopie

Très souvent, ce sont une anomalie du développement du système urinaire, soit la stricture de l’urètre qui pourraient s’avérer une cause de la formation des calculs rénaux. Dans ce cas, on a besoin d’une extraction en un temps du calcul rénal et d’une correction de l’anomalie et de la stricture. A la différence de la plupart des cliniques, nous proposons une opération par laparoscopie, au lieu d’une opération cavitaire. A présent, la laparoscopie est un standard d’or reconnu de la chirurgie des reins.

La chirurgie contemporaine par laser et l’application des technologies endoscopiques permettent d’effectuer une opération… sans faire d’opération

… Un an après l’opération

- Bonjour, Docteur. Vous rappelez-Vous de moi? – Je vois mon patient qui sourit l’entrée de mon cabinet.
- Ce n’est pas possible! Personne ne Vous oublierait! – m’écrie-je, – Entrez, Valéri Petrovitch.
On n’aurait pas pu l’oublier, c’est sûr. Une opération par laparoscopie pénible ayant duré près de 4 heures: taille du segment pyélo-urétéral rétréci avec un calcul incarné. C’est vrai, il est parti chez lui 4 jours après, c’est vrai – il n’avait pas de douleurs, ni d’inflammation… mais je me doutais vraiment que le rein puisse reprendre ses fonctions après une pause d’un an et demi. Et le-voilà, dans mon cabinet.
- Avez-Vous fait une scintigraphie? Voyons!
Une fonction du rein de presque 40%. Presque 40… Déficit de fonction de 10% seulement. Probablement, c'était justement l’un de ces cas où Dieu a soutenu aussi bien le patient que le chirurgien.

Renseignements pour les patients venant des autres villes

Si Vous avez besoin d’une opération des calculs rénaux à Moscou, contactez-nous. Nous allons organiser Votre hospitalisation le jour de Votre arrivée, passer tous les examens nécessaires, réaliser Votre opération dans les délais les plus courts. Vous pourrez rentrer chez Vous 3-4 jours après

Votre ville - Ashburn. Learn how we can organize your visit to Moscow for treatment.
Prenez un rendez-vous
Avis
Serguey

Avis publié sur le site www.prodoctorov.ru

Merci, Docteur Dilanyan. Je me suis retrouvé dans son cabinet après avoir lu son livre. Quand j'ai eu des problèmes du genre urologique, nous réfléchissions beaucoup à notre choix du spécialiste. Un Docteur et un homme magnifique. Après mes examens médicaux, il a exclu tous les diagnostics qu'on m'avait établi avant. Un spécialiste réfléchissant, il ne demande pas de sommes supplémentaires, il répond toujours aux questions par courriel ou en tête à tête. Je recommande fortement ce spécialiste, Docteur Dilanyan. Je Vous conseillerais aussi de lire son livre: je garantis qu'il Vous sera agréable (le livre).

Calculs rénaux
lire la suite
Olga

Avis publié sur le site prodoctorov.ru
Bonjour! Ca fait déjà environ 7 ans que notre famille se trouve sous le contrôle d’Oganes Dilanyan. Diverticulite de la vessie, RTU et consultations pour la tumeur du rein accompagnée d’une tension artérielle élevée après une hémorragie cérébrale chez mon père. Un traitement chirurgical de varicocèle par la méthode de Marmar chez mon fils. Oganes Dilanyan – c’est un docteur magnifique! Il est prêt à expliquer jusqu’à l’éternité les particularités de la maladie et du traitement aussi bien à ses patients qu’à leurs proches. Un investissement personnel extraordinaire, une attention envers ses patients, un dévouement à son affaire, une bonne volonté de soutenir. Le docteur est toujours en contact, nous avons toujours su que nous pourrions nous adresser à lui à tout moment dans la journée ou dans la nuit, et toujours, toujours (!) Oganes DIlanyan venait en aide dans le sens propre de ce terme, il est même venu chez nous, à plusieurs reprises. C’est un homme et un docteur en qui on peut toujours avoir confiance.

Calculs rénaux
lire la suite
Valéri et Inna

Avis publié sur le site prodoctorov.ru
Bonjour. Je voudrais remercier Oganes Dilanyan pour ses mains magiques, pour son intellect brillant et pour sa fermeté de décision professionnelle. Très récemment il est venu en aide à mon époux dans une situation qui aurait pu avoir une fin tragique sans lui. Mon époux qui se distinguait par une santé pas trop mauvaise, a eu, soudain, une crise de colique rénale, et nous avons été obligés d’appeler les Urgences qui ont assuré les premiers secours et qui l’ont envoyé se consulter à la polyclinique. Ensuite, c’est le plus intéressant qui est arrivé: en se basant seul sur les résultats de l'analyse de l'urine, mon mari a été envoyé dans un congé maladie avec une prescription des antibiotiques, analgésiques et antifungiques avec les mots suivants: «On Vous fait sortir de l’hôpital dans 10 jours, après les résultats de l’examen sono». Heureusement, mon époux est quelqu’un d’intelligent et il a décidé de ne pas attendre son sort dans une incertitude et il s’est adressé à Oganes Dilanyan afin de préciser son diagnostic. Comme on a découvert, le calcul rénal était tombé dans l’uretère qu’il avait bouché. Au moment où il s’est adressé au docteur, le rein ne fonctionnait pas déjà. Docteur Dilanyan a fait hospitaliser mon mari et lui a effectué une intervention. Il lui a enlevé le calcul, lui a posé un stent et à présent mon époux se sent magnifique et continue à réjouir nous tous avec son caractère positif (Le stent est déjà enlevé, lui aussi, Dieu merci). Donc, je remercie encore une fois Oganes Dilanyan pour son professionnalisme et pour son suivi soigneux de son patient. Il expliquait tout de manière détaillée, ne laissant rien de douteux et d’inquiétant pour personne.

Calculs rénaux
lire la suite
Vardan et Alina

Avis publié sur le site prodoctorov.ru
Il arrive parfois dans la vie de chacun de nous que toutes les portes se ferment et nous restons seuls avec notre chagrin et notre dépression, en tête à tête, sans aucun espoir d’une guérison. Cela a été le cas de mon époux, Vardan. 5 ans de guerre quotidienne contre l’urolithiase, accompagnée d’une inflammation ont tourmenté notre famille jusqu’à l’impossibilité, avant que nous nous retrouvions dans le cabinet du docteur Dilanyan. Je travaille beaucoup avec différentes personnes et je suis capable de comprendre beaucoup de choses dès les premières minutes de communication. Les décisions strictes, prises en présence de son patient ne sont pas spontanées, mais il y a un stage de plusieurs années, une formation et d’importantes connaissances, ainsi que des collègues derrière toute décision prise par un docteur. C’était une chirurgie dure qui a duré 8 heures. 2 professeurs allemands restaient en contact et recommandaient un enlèvement du rein atteint. Mais Dilanyan a pris la décision de ne pas enlever le rein et ne pas rendre ce jeune homme quelqu’un d’handicapé, en lui accordant une chance de guérison! La période postopératoire n’a pas été facile non plus. Toute l’équipe des chirurgiens était en contact jour et nuit, afin de pouvoir éliminer le moindre trouble. Ensuite, c’était la période de la réhabilitation et de la guérison qu’on avait tant attendue. Nous avons bénéficié de notre chance à 100%! Docteur Dilanyan et son équipe: Mikhail Rodoman, Alexandre Lévitan, Maxim Ryabov ont ramené mon mari de l’autre monde. Grand merci! Avec un grand respect pour vous tous, bien cordialement, Vardan et Alina Minassian.

Calculs rénaux
lire la suite